Jean-Marie Pons

Après avoir étudié la musique de manière très « classique » au conservatoire de musique de Chatou en région parisienne, Jean-Marie va découvrir l’univers des percussions lors d’un long séjour de deux ans et demi en Afrique de l’Ouest, à la fin des années 80. C’est là, au contact des musiciens et des danseurs dont il va partager la vie, qu’il découvre l’univers immensément riche de la musique africaine.

Dès son retour en France au début des années 90, il n’aura de cesse d’approfondir et de partager sa passion pour les musiques afro-caribéennes, en se formant avec des musiciens tels que Guem, Miguel Anga Diaz, Enildo Rasua ou Zani Diabaté, tout en collaborant avec des groupes comme Roosevelt Combo (salsa), Wassangary (musique africaine), L’Batt and Amikisun (reggae).

Musicien éclectique, il s’intéresse à la musique occitane en accompagnant l’Art à Tatouille pendant un an, et à la chanson française avec la chanteuse Caroline Fédi.
Puis plus récemment, il rejoint l’orchestre Calle Caribe avant de fonder en 2019 le trio Couleur Café avec un répertoire axé sur le Calypso.

Parallèlement, il anime depuis les années 90 des stages et ateliers de découverte et pratique des percussions auprès des écoles, collèges et associations de la région Occitanie (agrément DRAC et Education Nationale) et fonde en 1998 la Compagnie Tambouraconte (www.tambouraconte.com) avec laquelle il crée, diffuse et tourne des spectacles destinés au jeune public, mêlant musique, théâtre et conte.

Passionné par la pédagogie et par l’influence de la musique sur l’être humain, il suit une formation avec le Centre International de Musicothérapie et obtient son diplôme de musicothérapeute en 2009.